Ici Paris №3735 | Франция | 1 февраля 2017

ΈλεναPress

Patricia KAAS Brisée par le suicide de son frère !

Lorsqu’elle était jeune, elle chantait le blues. Près de trente ans plus tard, elle l’a vraiment eu. Pire : un véritable burn out. La faute à la vie, sa vie d’artiste très prenante. La faute à la mort aussi. Ses morts. Sa mère et son père d’abord. « Pendant toutes ces années de succès, j’ai vécu en parallèle quelque chose de génial et d’horrible », reconnaît-elle. Comme si la spirale du succès – l’enchaînement infernal des albums, des promotions, des tournées – l’avait empêchée de faire ses deuils. Sans fin. Car sa famille va continuer à être décimée avec un drame épouvantable : le suicide de son frère !

Si elle l’évoque dans un entretien à VSD, la chanteuse ne s’y appesantit guère. Là encore, the show must go on. La jeune femme de Forbach se noie dans le travail. Le contact du public la rassure. Et puis, elle se lance dans la comédie. Après And now… Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch, elle est au casting du téléfilm Assassinée en 2012. Elle y joue le rôle d’une « maman qui essaie de comprendre pourquoi sa fille a été tuée ». Elle s’est alors « plongée dans cette douleur, sans filet ». Une immersion dangereuse suivie par la disparition de son cher compagnon, son chien Tequila, en 2014. En pleine tournée Kaas chante Piaf. Un tour de chant qu’elle termine « comme un bon petit soldat ». Mais quand elle rentre chez elle, tout s’effondre. « J’ai vraiment plongé. Tout d’un coup, vous n’avez plus envie de rien, vous pleurez tout le temps, vous ne mangez plus », confie-t-elle à VSD. Jusqu’à songer au suicide ? Elle y a pensé, oui, se disant : « A quoi ça sert la vie ? Mais ça n’a pas duré longtemps ». Elle a aussi pensé à son frère et s’est dit : « Tu ne peux pas laisser les gens comme ça derrière toi. » Elle s’enfonce alors deux ans durant dans sa dépression tout en réalisant qu’à l’approche de la cinquantaine, elle vit un autre deuil, celui de la maternité. « Tequila était pour moi l’enfant que je n’ai jamais eu. Alors tout est remonté. Tout ce que je m’étais forcé à refouler a resurgi. » Il a fallu sans doute ce passage dans les ténèbres pour que la quinqua fasse le point sur sa vie.

Patricia est aujourd’hui « beaucoup plus sereine, plus zen, plus détendue ». Avec la sortie de son nouvel album, Patricia Kaas – le premier depuis treize ans ! –, et une tournée, elle se sent « un peu plus libre » pour la « première fois » de sa vie. Comme à l’époque où, au sommet de cette gloire pour laquelle elle a « tout donné », elle chantait Ma liberté contre la tienne…

Источник:
PressReader